Promo 1953 - Actualites

13 août 2018. Ci-dessous un important message de nos chers caissiers.

Chers cocons,

Comme nous vous l'avions annoncé avant l'été, nous vous confirmons l'organisation d'une rencontre de promo:

* le 29 septembre prochain,

* à l'X, rendez-vous au Musée à 10 heures 30,

* avec un programme exceptionnel, concocté par notre petit maj Hubert:

    - de 11 heures à midi, visite du musée sous la direction de son Président,

    - de midi à 13 heures, rencontre de promo autour de nos souvenirs,

    - à partir de 13 heures, apéro et repas au magnan,

    - à 14 heures 30, possibilité de visite des labos de l'X pour ceux qui le souhaiteront.

* au prix de 25
€ par personne pour le repas.

L'association du Musée étant agréée, chacun pourra ajouter à ce montant un complément déductible des impôts à hauteur de 2/3. Par exemple, un complément de 
25 € représente un coût réel de l'ordre de 25 8.

Chèques à l'ordre d'AMUSIX.

Nous lançons cette invitation à cette rencontre de promo à nos anciens et à nos conscrits, c'est-à-dire aux deux promotions que nous avons  eu l'occasion de rencontrer à l'X.

ATTENTION :

Compte tenu de la période d'été qui a retardé ce contact, nous sommes obligés, pour lancer les réservations, de vous demander une réponse rapide, de préférence avant le 31 août (2018).

Nous nous permettrons une relance (évidemment discrète) en direction des retardataires, nous demandons donc à ceux qui n'ont pas l'intention ou la possibilité de participer de nous l'indiquer en répondant à ce message pour ne pas être relancés...

Merci donc,

    - pour ceux  qui ne prévoient pas de participer à cette rencontre, de répondre par mail, poste ou téléphone (01 45 25 22 78);

    - pour ceux qui prévoient de participer à cette rencontre, de faire parvenir vos chèques (tous à l'ordre d'AMUSIX) à Benard Dufour, 4, rue Henri Heine, 75016 PARIS.

Merci de votre compréhension et à bientôt!

Vos caissiers 53.

Nous ferons parvenir, à ceux qui nous en indiqueront le besoin, les moyens d'accès à l'Ecole.

19 mai 2018. Le dernier numéro de la Jaune et la Rouge m'apprend une triste nouvelle: notre cocon Bruno de Vitry est décédé le 23 avril 2018. Après notre sortie de l'X j'ai eu l'occasion de le connaître particulièrement bien, car Bruno de Vitry, Romain Zaleski et moi avons ensemble, pendant un an, suivi les cours de l'ENSPM (école du pétrole et des moteurs) et effectué des stages dans l'industrie pétrolière, dans le sud-ouest de la France métropolitaine et au Sahara (alors français). J'avais pour lui beaucoup d'amitié. Mes sincères condoléances à sa famille.

8 mai 2018. Message envoyé hier par Hubert Lévy-Lambert, ayant pour objet "Un beau gosse au musée".
Vous pouvez admirer ce beau gosse ci-dessous!

Paul Vecchiali, un beau gosse au musée.  

 7 mai 2018. Voici un message d'Yvon Bastide daté du 2 mai 2018, que je regrette de n'avoir pas pu mettre plus tôt sur le site de promo.

Chers cocons,

Comme promis il y a deux ans, nous vous proposons une nouvelle rencontre

le samedi 29 septembre (2018) au nouveau Musée de l’X à Palaiseau.

Notre ami Hubert Lévy-Lambert, qui s’est beaucoup consacré à la renaissance de ce musée, organisera notre accueil, qui inclura un déjeuner sur place.

Nous vous donnerons dès que possible plus de détails sur l’organisation de cette journée mais nous pouvons d’ores et déjà préciser un point : nous pouvons en profiter pour déposer au musée, pour l’instruction des générations à venir, les documents que certains d’entre nous ont pu conserver de notre passage à l’École.

Nous prévoyons également la présentation projetée d’un certain nombre de « souvenirs » déjà disponibles et nous pourrons y ajouter tous les vôtres : si vous avez l’intention de participer à cette projection, merci de me faire parvenir par mail vos documents numérisés dans des conditions correctes (au moins 150 ppi).

À bientôt pour plus d’informations !

Meilleures amitiés

Yvon Bastide  


 yvon.bastide@m4x.org.
28 avril 2018. Voici un message de Dora Tauzin, transmis par Hubert, qui comporte un lien vers une page créée par la famille de notre camarade pour lui rendre hommage.

Bonjour,

C'est avec une immense tristesse que nous vous annonçons le décès de Jean-Michel Tauzin.

Nous venons de créer une page InMemori, privée, sur internet afin de lui rendre hommage. En vous rendant sur la page vous pourrez :

- Consulter les informations sur les obsèques

- Partager un message de condoléances, un souvenir, une photo Nous apprécierons vos messages de soutien dans ces moments difficiles. Afin de ne pas oublier des personnes qui l'ont aimé(e), n'hésitez pas à partager cette page à toutes les personnes concernées.

Amitiés,

Voici le lien de la page : www.inmemori.com/jtauzin-e85ry
 


24 avril 2018. Un message d'Hubert Lévy-Lambert reçu hier m'apprend une triste nouvelle.

Notre cocon Jean-Michel Tauzin est décédé
le 20 avril 2018. Une cérémonie religieuse aura lieu le vendredi 27 avril en l'église Saint Pierre du gros Caillou, 92 rue Saint Dominique, à Paris.

Adresse de son épouse Monique : 19, avenue Emile Deschanel, 75007 Paris.

J'adresse à la famille de notre camarade toutes mes condoléances.

18 avril 2018. Message d'Yvon  Bastide. En avant-première : une date à réserver! Nos caissiers et notre petitmaj nous prépartent une rencontre de promo le samedi 29 septembre 2018. Plus d'informations à venir prochainement ...
21 mars 2018. Je viens d'apprendre le décès de notre camarade Jean-Louis Armynot du Châtelet. Cette triste nouvelle m'a été apprise par notre camarade Pierre Moutton. J'ai ensuite reçu un message de Philippe Roger, adressé à promo1953, précisant que le décès a eu lieu le 18 mars 2018. Une cérémonie religieuse aura lieu samedi 24 mars à 15 heures en la basilique Notre-Dame d'Arcachon.  Vous pouvez adresser vos condoléances à Madame Jean-Louis Armynot du Châtelet, à l'adresse que vous trouverez dans l'annuaire (qui est bien la même que celle indiquée par Philippe Roger).


 14 mars 2018. Message d'Yvon Bastide reçu le 12 mars 2018.

Nouvel annuaire en ligne des polytechniciens :

Vous avez dû recevoir à la mi-février une information de l'AX concernant le nouveau site

https://ax.polytechnique.org/

La procédure à suivre est la suivante : il vous faut vous connecter au moins une fois au nouveau site

https://ax.polytechnique.org/

et y entrer à nouveau votre identifiant prenom.nom.promo et votre mot de passe (celui qui avait été choisi en son temps sur polytechnique.org). Accomplir cette formalité donne le droit d'y retourner pour consulter l'annuaire électronique.

Pour consulter l'annuaire électronique de l'X, il faut maintenant se rendre sur le site de l'AX, choisir "annuaire" dans le menu, puis à la rubrique promo saisir l'année au clavier et continuer la recherche.

Bon courage! (ajouté par cmm).


3 janvier 2018. Chers camarades, acceptez mes meilleurs voeux de santé, succès et bonheur pour vous et tous ceux qui vous sont chers!

Je viens d'apprendre, grâce à notre camarade Pierre Maretrenchar, que le numéro d'octobre 2017 de la Jaune et la Rouge avait publié une interview de notre célèbre camarade Paul Vecchiali. J'ai honte d'avouer que je ne regarde plus guère la Jaune et la Rouge! Voici cette interview, copiée sur le site internet de la Jaune et la Rouge. Bonne lecture!


Magazine N°728 Octobre 2017 - Trajectoires

Paul Vecchiali (53), X et cinéaste indépendant

Interview de Paul Vecchiali (53) par Christian Guittet (70)

« Je suis fasciné par le cinéma depuis mes années à l’École, nous écrit Christian Guittet, et je rêvais déjà de rencontrer Paul Vecchiali. Passionné et passionnant, engagé et éclectique, il est l’un des cinéastes français les plus importants des cinquante dernières années : plusieurs de ses films sont devenus culte ! Il a fallu que je devienne sourd par accident pour que j’ose enfin le contacter : je lui ai demandé d’être le parrain du Prix du meilleur film sous-titré pour les sourds et les malentendants, il a accepté sans hésiter et je l’ai rencontré… Son extrême simplicité m’a frappé, je lui laisse la parole. »

Je suis un homme, pas un dieu. Beaucoup de cinéastes se prennent pour des dieux : ça les regarde. Il se trouve que ma profession est cinéaste, mais je suis un homme.

Dans la vie, j’aime beaucoup rire, j’aime beaucoup les gens et je ne vois pas pourquoi je me considérerais au-dessus d’eux. Je sais que par rapport à un boulanger, par exemple, je suis stupide. Par rapport à un menuisier, je suis complètement idiot ; par rapport à un cinéphile, je me défends bien.

Tout ça, c’est une question de formation. En maths, je ne suis pas trop mauvais parce que j’ai fait Polytechnique, mais est-ce que je suis supérieur à un autre ? Oui sur certains points, non sur d’autres.

J’ai débuté comme cinéphile, comme cinéphage, comme spectateur en tout cas, dans les années 30, c’est-à-dire à une époque où le cinéma faisait rêver.

Je regrette qu’en France il perde petit à petit cette fonction, qu’aujourd’hui il soit fait de situations trop quotidiennes, que les personnages y soient trop quelconques. »

LE STYLE VECCHIALI

« Pour moi la première prise est celle de l’innocence, à partir de la deuxième l’acteur commence à raisonner son travail et à faire ce que je déteste le plus au monde : de la psychologie. »
Sur sa différence avec les réalisateurs de la Nouvelle Vague : « Je crois que je réintroduisais le sentiment. Leur cinéma était plus cérébral, et je le dis sans que ce soit un reproche. Mais je crois que ça tient aussi à mes racines prolétariennes, auxquelles je tiens beaucoup.
J’ai beau avoir fait Polytechnique, l’un de mes grands-pères était berger et l’autre était ouvrier à l’arsenal de Toulon. Et puis ça tient aussi à mon goût pour ce cinéma des années trente. Le fait d’être rebelle, indépendant, acceptant de faire n’importe quoi… »
Sources :
Chronic’art 
Les Inrockuptibles

PASSION CINÉPHILE ET EXIGENCE POLYTECHNICIENNE

Affiche
                                                          du film
                                                          L'étrangleur
                                                          de Paul
                                                          Vecchiali

« Je vois deux ou trois films par jour, mais le cinéma français me déçoit de plus en plus car il évolue vers le narcissisme. Les gens ont envie de parler d’eux-mêmes. Ce n’est pas un défaut… sauf lorsque la démarche devient égocentrée.

Alors je me tourne maintenant vers le cinéma turc ou iranien, par exemple. Il y a là des films formidables, qui nous sortent de cet univers médiocre.

Mon rapport au cinéma a toujours été passionné, tout à la fois instinctif et très travaillé. Je prépare énormément mes films, de façon à toujours pouvoir répondre aux questions des techniciens et des comédiens en amont.

Répondre à leurs questions pendant le tournage est une perte de temps, donc d’argent, mais aussi une perte de concentration : je travaille très vite au tournage pour l’éviter.

Je crois qu’un film exige – je me répète car pour moi, c’est capital – infiniment de concentration de la part de tous. »

UNE PALETTE FILMOGRAPHIQUE UNIQUE EN SON GENRE

« J’ai tourné beaucoup de films et je les aime tous – pour des raisons diverses. Au début de ma carrière, j’ai filmé en noir et blanc. Mon premier court-métrage, Les Roses de la vie (1962), était en noir et blanc. Mon premier long-métrage, Les Petits Drames (1961), inédit car les éléments ont été perdus, était en noir et blanc.

Le second, Les Ruses du diable (1965), était en noir et blanc mais avec de petits inserts en couleurs parce qu’il s’agissait des Catherinettes. Or les Catherinettes sont en vert et jaune, il était impensable de les laisser en noir et blanc…

Affiche
                                                          du film Corps
                                                          à cœur de Paul
                                                          Vecchiali

Affiche
                                                          du film Femmes
                                                          Femmes de Paul
                                                          Vecchiali

Ce film a connu un échec violent, traumatisant même et je suis resté cinq ans sans réaliser de long-métrage. Puis j’ai tourné L’étrangleur en 1970, sur l’antagonisme entre les gens de la nuit et les gens du jour.

J’ai écrit le scénario à mon retour de promenades nocturnes, le réaliser s’est imposé à moi comme une évidence. Si ce fut un tournage de rêve, le montage a été très difficile et ce film me tient particulièrement à cœur.

J’ai tourné Femmes, femmes en 1974, au moment de l’apogée de la couleur, mais je l’ai tourné en noir et blanc. C’était une volonté artistique : deux comédiennes ratées et vieillissantes vivent leurs rêves de gloire dans un appartement tapissé de photos de stars des années 30.

Si j’avais tourné en couleurs, on aurait eu un truc bizarre avec des photos en couleurs et d’autres en noir et blanc. J’ai donc opté pour le noir et blanc afin qu’elles soient toutes au même niveau. »

RÉALISATEUR DE SES RÊVES

« Corps à cœur (1978) est le film que je rêvais de faire quand j’étais gosse. Les mélodrames des années 30 sont vraiment les films qui m’ont fait vibrer et donné le désir secret de devenir cinéaste. Le point de départ du film, c’est le Requiem de Fauré, qui aborde le thème de la communication entre les vivants et les morts.

Affiche
                                                          du film En
                                                          haut des
                                                          marches de
                                                          Paul
                                                          Vecchiali

Affiche
                                                          du film Les
                                                          cancres de
                                                          Paul
                                                          Vecchiali

Je me suis efforcé, avec un regard d’aujourd’hui, de restituer l’univers des films de René Clair, de Marcel Carné, de Pierre Prévert… Je dois préciser que si le scénario s’est enrichi dans ce sens, c’est grâce à Hélène Surgère.

L’impression qui se dégage du film, c’est, je crois, le bonheur dans la douleur, les larmes qui font du bien.

En haut des marches (1983) est LE film que je rêvais de tourner avec Danielle Darrieux. C’est le portrait d’une femme détruite par la guerre qui tente de renaître de ses cendres. J’ai ainsi voulu rendre hommage à ma mère et à l’obstination de tous ceux qui ont organisé la résistance au jour le jour, en veillant à la survivance matérielle et spirituelle des enfants.

Il faut s’interroger sur le hiatus qui se produit à certaines époques entre la vie quotidienne des gens et leur place dans la société, du moins celle que l’histoire leur assigne après coup.

Once More (1987) me semble mon film le plus abouti : il est composé d’une quinzaine de plans-séquences suivis d’un champ-contrechamp. Chaque partie du film représente une année de la vie du personnage principal. »

SILENCE, ON TOURNE… POUR LES MALENTENDANTS

« Enfin, j’ai un peu honte parce que, sans Christian, je ne me serais jamais rendu compte des difficultés auxquelles sont confrontés les sourds et les malentendants pour accéder à la culture. Quand on fait du cinéma, on est pris dans une espèce de maelström : on est concentré sur ce qu’on a envie de dire, sur l’équipe, sur le financement.

Paul
                                                          Vecchiali
                                                          jouant dans
                                                          son film Le
                                                          Cancre, 2016.
Paul Vecchiali dans Le Cancre, 2016.

Le reste du monde existe, bien sûr, mais très peu, et je ne m’étais jamais rendu compte de ce problème.

Quand Christian m’a demandé d’être le parrain du Prix du meilleur film sous-titré, j’ai immédiatement répondu présent parce que je trouve que c’est effectivement quelque chose d’important. Tout comme on prend en compte les besoins des personnes à mobilité réduite, il est indispensable que les malentendants puissent comprendre les dialogues des films.

J’espère que cette initiative encouragera la profession à se préoccuper des questions d’accessibilité. Cela dit, il y a beaucoup de films français qui devraient être sous-titrés même pour les normo-entendants : je ne suis pas sourd, j’ai même une très, très bonne audition, mais il arrive que je ne comprenne pas ce que les acteurs disent !

Je crois que le sous-titrage peut être utile à tous parce que, trop souvent, on ne comprend pas les dialogues. Il faudrait un ingénieur de la parole, quelqu’un qui soit là pour dire : Non, répétez et articulez un peu plus. »

Une autre version de cet article, Paul Vecchiali, en toute simplicité, a été publiée dans le numéro 25 de 6 Millions de Malentendants : http://vfst.ardds.org

7 novembre 2017. Je viens de recevoir, de Véronique Lévy Scheimann, fille de notre regretté camarade André Scheimann (tragiquement décédé en 1973) et nièce de notre p'tit maj Hubert Lévy-Lambert, le message ci-dessous.

Chers famille, amis, connaissances, voisins ...

 


J'ai le plaisir de vous annoncer la parution de mon second recueil.

 

Que se passe-t-il "Au-delà de la porte?

 

Mon amie Myriam Mornac a illustré la couverture pour vous faire franchir cette porte et entrer dans des paysages réels ou scènes décalées...Peut-être, serez-vous surpris d’y rencontrer des animaux exotiques et des objets (tiroir *) porteurs de sentiments…..

 

Laurence Benveniste, auteure, écrit sur la 4e de couverture :

 

 

 «  En intitulant son recueil de poèmes « Au-delà de la porte » Véronique Lévy Scheimann fait œuvre de « passeur » car la porte symbolise, dans toutes les traditions, le lieu de passage entre deux états, le conscient et l’inconscient, entre la clarté et l’obscurité, entre l’abondance et le dénuement. 

         L’écriture de ces poèmes est remarquable de finesse, d’habileté et de sensibilité. Là où l’on discerne une souffrance, le rire n’est pas loin. L’humour aussi a sa place, ce qui fait de ce recueil une merveilleuse illustration d’un « ressenti », certes propre à l’auteure, mais dans lequel, aussi, chacun d’entre nous retrouvera toutes les nuances de ses sentiments et de ses émotions. À l’heure où la poésie se fait rare, il faut saluer Véronique de nous inviter à y goûter de nouveau et ce, avec son immense talent et sa suprême authenticité. »

 

 

Merci déjà aux premiers acheteurs !

    Se procurer le livre :

  • Par commande : envoyez un chèque de 11, 50 € (livre 10 € + envoi 1,50 €)  avec votre nom et adresse ou virement (RIB sur demande)

    Véronique Lévy

    1 promenade Venezia , 78000 Versailles

    Tél : 0622696738

 

  • Librairies/Autres  :

-Bureau Vallée, résidence Grand Siècle (Versailles)

-Diasporama, 20 rue des Rosiers (Paris 4e). Télephonez : 01 42 78 30 50

-Luxembourg Optique, 51 Bd Saint Michel (Paris 5e)

.....

  • Bienvenue aux nouvelles idées !

 

Le premier recueil "Poésies d'un autre temps" est encore disponible (8 €)

 

  • Rencontres à suivre... : je vous tiendrai informés de la date.

 

Merci pour vos retours !


"Sacré défi,

Vendre de la poésie"

Véronique L


Info  : http://levy.scheimann.org/




4 octobre 2017. La promo 53 était représentée à l'inauguration de la nouvelle statue d'Arago, bien sûr par Hubert Lévy-Lambert qui est à l'origine de ce projet, par Louis Brousse, Jean-Daniel Le Franc, et moi, Charles-Michel Marle.

Hubert a fait un remarquable discours expliquant pourquoi cette statue n'est pas une reproduction fidèle de celle fondue par les Allemands, et pourquoi elle n'a pu être placée sur le socle de l'ancienne statue. Ses explications donnent une idée assez réjouissante, mais aussi attristante, des puissantes capacités qu'a notre administration pour bloquer toute initiative! Cela m'a beaucoup rappelé le fonctionnement du Bureau des Circonlocutions, décrit par Charles Dickens dans son très beau roman "La petite Dorrit". Hubert n'en a que plus de mérite pour avoir fait aboutir ce projet, même si ce n'est pas exactement ce qu'il souhaitait. Vous pouvez voir ci-dessous quelques photos prises lors de cette inauguration.


Hubert
                                                          pendant son
                                                          discours
Surprise! la statue dévoilée
Hubert faisant son discours Surprise! la statue dévoilée. Où est la tête?
Louis Brousse et Jean-Daniel Le Franc
Encore Louis Brousse et Jean-Daniel Le Franc
Louis Brousse et Jean-Daniel Le Franc Encore Louis Brousse et Jean-Daniel Le Franc


14 septembre 2017. Rappel: le lundi 2 octobre prochain, à 17 heures, dans les jardins de l'Observatoire de Paris, cérémonie d'inauguration de la nouvelle statue d'Arago.

Message de notre cocon Hubert Lévy-Lambert transmis par l'intermédiaire de polytechnique.org:


Chers amis des promos en 3 et leurs amis,

Vous êtes tous conviés à la cérémonie d'inauguration de la nouvelle statue d'Arago faite par le grand artiste belge Wim Delvoye, qui aura lieu

Lundi 2 octobre à 17 h dans le jardin de l'Observatoire, 99 boulevard Arago, face à l'ancien socle.

Vous pouvez encore apporter votre contribution à cette opération, en bénéficiant des avantages fiscaux afférents aux associations d'intérêt général.

Merci d'avance et au plaisir de vous voir en masse le 2 octobre pour honorer le meilleur d'entre nous.

Hubert Lévy-Lambert, X 1953, président d'Ars Arago
https://arsarago.polytechnique.org

Cette lettre est envoyée à tous les membres du groupe 10Nplus3 par l'intermédiaire de Polytechnique.org.

Message que j'ai reçu, ainsi probablement que tous ceux d'entre nous qui se sont déjà associés à cette heureuse initiative d'Hubert:

Invitation à l'inauguration de
                                                          la statue
                                                          d'Arago


29 août 2017. Message de l'AX transmis par Yvon Bastide à propos du grand magnan, devenu une tradition depuis sa création par notre cher p'tit maj Hubert Lévy-Lambert.

Objet: * LE GRAND MAGNAN *


* LE GRAND MAGNAN *

Chère, cher camarade,

Il te reste encore quelques jours pour t'inscrire au grand rendez-vous annuel de la communauté du 14 octobre prochain à Palaiseau.

Au programme : activités sportives, littérature, expos, conférences, animations musicales, visites des labos de l'école, déjeuner convivial au Magnan, rencontres et échanges toutes promos confondues... Nous prenons en charge les enfants à partir de 3 ans en début d'après-midi.

Viens vite t'inscrire en cliquant sur le lien suivant: http://www.legrandmagnan.org/

L'AX vous attend nombreux.

Cette lettre est envoyée par l'AX grâce aux outils de Polytechnique.org.


 19 juin 2017. Yvon Bastide vient de m'informer d'une triste nouvelle: notre camarade Pierre Jamet est décédé le 14 mai 2017.
 
Adresse de son épouse, Madame Geneviève Jamet : 18 avenue Albert Paulin, 63530 SAYAT.

Grand sportif, toujours vainqueur des compétitions de natation dans sa spécialisé (le dos crawlé), très bon musicien (il jouait de l'alto), Pierre Jamet était une personnalité marquante de notre promo.

Pour voir le faire-part de décès et une très intéressante biographie de notre camarade, écrite je pense par son épouse ou un de ses enfants, cliquer ici.

2 juin 2017. Information donnée par la lettre 174 (juin 2017) de la communauté polytechnicienne, reprise
par notre caissier Yvon Bastide. Je rappelle que la tradition du grand magnan est due à notre cher p'tit maj Hubert Lévy-Lambert, à qui nous devons aussi la plupart de nos réunions de promo!

Communication institutionnelle

Le Grand Magnan 2017

Le grand magnan 2017 se tiendra le samedi 14 octobre sur le plateau de Palaiseau.

Grand rendez-vous de la communauté polytechnicienne, toutes promos confondues, tu peux t'inscrire en suivant le lien : http://www.legrandmagnan.org/

Toute la famille est conviée.

A très vite


31 mai 2017. Je viens d'ajouter, sous la rubrique Vie à l'école, une page de photos extraites d'un album prêté par notre cocon Alain Orszag. Les annotations manuscrites qui figurent sur certaines photos sont de la main de Fabienne, l'épouse d'Alain, hélas décédée, qui avait réalisé cet album. Vous y verrez notamment des photos de nos cocons Jean-Claude Antonietti et Francis Lepers, tragiquement disparus prématurément. Pour accéder à cette page de photos, cliquer ici

8 avril 2017.  La promo était représentée à la messe de funérailles de notre camarade Jean-Paul Babuel-Peyrissac
par Jean-Daniel Lefranc, Hubert Lévy-Lambert, Pierre Martrenchar et moi. Cliquer ici pour voir la couverture du livret distribué à l'église, comportant une photo de notre regretté camarade.

Premier avril 2017. Ce n'est hélas pas un poisson d'avril. Je viens de recevoir de la fille de notre camarade Babuel-Peyrissac le message suivant.

Je voudrais informer l'école du décès de mon Papa,  Promo 1953 : Jean-Paul BABUEL-PEYRISSAC, survenu le mardi 28 mars 2017.

La messe des funérailles aura lieu le jeudi 6 Avril  à 10h30  en l'église Saint Ferdinand des Ternes  à Paris. L'inhumation se fera le même jour, à 18h au cimetière de Saint Martin d'Ollière (Puy de Dôme).

Je vous remercie par avance.
Aude VALANCOGNE née BABUEL-PEYRISSAC
47 chemin de Grandvaux
69130 Ecully

J'irai à la cérémonie du jeudi 6 avril.

25 mars 2017. Message de notre p'tit maj Hubert Lévy-Lambert.

Chers camarades des promos en 3 et amis,

Ci-après quelques informations qui devraient vous intéresser :

1) L'inauguration de la nouvelle statue d'Arago (X 1803) par Wim Delvoye aura lieu dans le jardin de l'Observatoire le 2 octobre, date anniversaire de la mort de notre illustre ancien. Pour participer à cette opération de 325.000 €, cliquez sur http://www.polytechnique.net/ARSArago/events. Reçu Cerfa.

2) MUSIX, le nouveau musée de l'X, ouvrira ses portes en mars prochain au niveau bas de la bibliothèque avec une exposition temporaire consacrée à Monge. Pour participer à cette opération de 1,5 M€, cliquez sur http://www.polytechnique.net/amusix/events. Reçu Cerfa.

3) Il me reste quelques exemplaires de la brochure souvenir de 94 pages du premier magnan décennal du 25 mai 2013, avec l'histoire de toutes les promos en 3, soldés à 5 €. http://www.polytechnique.net/10Nplus3/events

4) Il me reste quelques exemplaires de la magnifique brochure commémorative de 120 pages « Pour la Patrie, les 2000 polytechniciens morts dans les guerres », soldés à 10 €. http://www.polytechnique.net/xmonument/events

Cordialement

Hubert Lévy-Lambert (53), fondateur des 4 groupes ci-dessus


21 février 2017. Message de notre camarade Jean Gunther.

Un sondage, annoncé sur France Inter, dit que la gare de Metz est la plus belle de France.

http://www.20minutes.fr/strasbourg/2017543-20170220-gare-metz-elue-plus-belle-france-devant-celle-rochelle

 Vous souvenez-vous, chers cocons, de notre prof d'architecture, Georges Tourry (X 1924)? Dans un de ses amphis, il nous démontrait la laideur de la gare de Metz, produit de l'architecture germanique, composite, surchargée et peu fonctionnelle.  Il avait aussi commis la façade du Joffre, dont nous nous souvenons. Cette façade fut reprise lors de la transformation (vite abandonnée) des locaux de notre École en Institut Auguste Comte. Le résultat est plus satisfaisant. La façade sur cour (le tennis !) est restée telle quelle et permet de comparer.

La mode du "Fonctionnel" est vite passée !

14 février 2017. Encore une triste nouvelle: le dernier numéro de la Jaune et la Rouge nous apprend, avec beaucoup de retard, le décès de notre camarade Jean Couture. J'adresse à la famille de notre camarade toutes mes condoléances.

 25 janvier 2017. Je viens d'apprendre une triste nouvelle: notre camarade Maurice Monnet est décédé le 17 janvier 2017. Il sera inhumé demain, 26 janvier 2017, à 16 heures 30 au cimetière parisien de Bagneux, 45 avenue Marx Dormoy, 92220 Bagneux.

Cette triste nouvelle m'a été communiquée presque simultanément par nos camarades Pierre Moutton et Yvon Bastide. Merci aux camarades qui pourront me communiquer l'adresse de sa famille, qui ne figure pas dans l'annuaire.

J'adrese à sa famille toutes mes condoléances.

4 janvier 2017. Notre toujours jeune et fringant p'tit maj Hubert Lévy-Lambert nous envoie ses voeux, accompagnés d'une belle photo:


 Sacha Guitry disait: "Jésus-Christ est mort, Napoléon est mort et moi-même je ne me sens pas très bien ...".

Bonne année et bonne santé à toute la promo.
Photo prise dimanche à Blois avec ma devise en latin sur le linteau.
Traduction libre: le travail c'est la santé

Voeux de
                                                          notre p'tit
                                                          maj Hubert
                                                          2017



26 décembre 2016. Notre p'tit maj Hubert Lévy-Lambert nous envoie une belle image, cadeau de Yves Saint-Laurent pour notre vingtième anniversaire de promo,  l'année 1973! Cliquer ici pour afficher cette image à l'écran.

26 décembre 2016. Message de nos caissiers Yvon Bastide et Bernard Dufour:

Chers cocons,

En cette fin d’année 2016, soixante-trois ans après notre entrée à l’École, il nous paraît normal de vous adresser un petit message pour faire le point et vous apporter – ou vous rapporter - quelques informations.

Tout d’abord, nous avons pu, cette année, organiser une rencontre de promo en profitant de l’invitation de Romain Zaleski et son épouse le 30 mai dernier. Nous souhaitons les remercier une nouvelle fois pour leur accueil et la sympathique ambiance qui l’ont accompagné. 

Au chapitre des remerciements, n’oublions pas Charles-Michel Marle et Pierre Martrenchar qui arrivent à gérer, dans des conditions quelquefois difficiles, notre site de promo. Même si, du fait de notre (grand) âge, certains cocons n’en sont pas des habitués, c’est un lieu où notre promo continue de vivre, à partir des informations apportées sur notre passage à l’école et sur ses suites, avec les éditions réalisées à l’occasion des vingt-cinquième et cinquantième anniversaires. 

À tout hasard, nous en rappelons l’adresse, en suggérant à chacun d’aller y faire un petit tour :  https://1953.polytechnique.org. Ca marche aussi si vous cherchez « 1953.polytechnique.org » mais évitez d’utiliser le terme de « promotion » si vous en voulez pas être inondé de celles des hypermarchés du coin…

Comme les précédentes, 2016 a marqué le départ de plusieurs de nos cocons et notre site vous en a informés chaque fois que possible. Mais vous pouvez constater que nos « actualités » ne se limitent pas aux avis de décès et évoquent régulièrement les actions de nos camarades. Nous avons donné en particulier, cette année,  une place méritée à celles de notre petit maj concernant la mémoire de notre illustre ancien François Arago. Nous espérons que l’année qui vient verra l’aboutissement de ses efforts avec l’érection de la statue.

Un message de fin d’année se doit d’évoquer aussi l’année suivante : nous avons bien noté le souhait d’une apparente majorité d’entre vous de renouveler chaque année (ou presque ?) l’organisation d’une rencontre amicale. Nous y réfléchissons et sommes preneurs de toutes vos idées et suggestions à ce sujet.

Avec beaucoup d’originalité, nous vous disons tous nos vœux pour une belle année 2017, et toute notre amitié.

Vos caissiers

Yvon Bastide & Bernard Dufour     



  21 décembre 2016. Le numéro de décembre de la Jaune et la Rouge nous apprend une triste nouvelle: notre camarade Jean-Antoine Winghart est décédé le 24 octobre 2016.  Nous adressons à ses enfants, Olivier et Odile Winghart, ainsi qu'à toute sa famille, toutes nos condoléances.

15 novembre 2016. De belles photos envoyées par nos camarades. Hubert Lévy-Lambert nous envoie une photo du tableau "L'année 1953 vue par André Fougeron", Tate Modern, London. D'autre part Pierre Martrenchar, en voyage dans l'île de la Réunion, nous envoie quelques belles vues de l'océan indien.

Cliquer ici pour voir ces belles images.

12 novembre 2016. Message d'Hubert Lévy-Lambert reçu par l'intermédiaire de polytechnique-org: Hommage à Arago.


Chers amis des promos en 3 et apparentés,

Je vous rappelle que Artcurial (7 Rd-pt des Champs Elysées) expose du 17 au 22 novembre (sauf dimanche) les maquettes préparées par 13 grands artistes français et étrangers pour rendre hommage à notre illustre ancien François Arago (X 1803).

Celles-ci seront vendues le 22 à 19 h 30 sous le marteau de Me François Tajan.

Le jury désignera le 18 le lauréat qui aura l'honneur de faire une statue monumentale d'Arago qui sera inaugurée le 7 juin dans le jardin de l'Observatoire, côté boulevard Arago, lors des cérémonies de célébration du 350ème anniversaire de l'Observatoire.

Vous pouvez jusqu'au 17 novembre voter pour le projet de votre choix en cliquant sur https://arsarago.polytechnique.org.

Vous trouverez sur la même page le lien pour apporter votre contribution à l'érection de la statue (reçu Cerfa).

Merci d'avance.

Hubert Lévy-Lambert (53), président d'Ars Arago

Cette lettre est envoyée à tous les membres du groupe 10Nplus3 par l'intermédiaire de Polytechnique.org.

24 octobre 2016. Jean-Paul Parenteau nous transmet le message de Véronique Lévy Scheimann, fille de notre regretté camarade André Scheimann (tragiquement décédé en 1973) et nièce de notre p'tit maj Hubert Lévy-Lambert.

Bonjour à tous,

 J'ai le plaisir de vous annoncer la parution de mon recueil :

"Poésies d'un autre temps"

aux éditions Thierry SAJAT.

Je remercie Thierry Sajat,  passionné de poésies, directeur de revue  qui a cru en moi et accepté la publication de ce recueil. Voilà ce qu'il écrit : "Dans cet ouvrage où les poèmes chantent au rythme d'une plume finement ciselée, Véronique Lévy Scheimann ajoute à son art un ton, un style qui lui sont propres. En effet, dans ses écrits tissés de songes, de lumière et de musique, en vers néoclassiques ou libérés, l'auteur révèle ses émotions, ses sentiments. Cette poésie de grande classe est à découvrir.

La petite voiture rouge et le fauteuil, musique et rêverie, bulles et valise, le grand-père russe et Hannouka invitent à entrer dans un monde poétique, bouffée d'’air utile en ce moment. Mon amie, Myriam Mornac, a illustré avec talent plusieurs poèmes.

Ce recueil qui s'adresse à tous jeunes et moins jeunes est dédié à mon père, disparu il y a 43 ans. Si vous souhaitez le commander, il  suffit de m'envoyer par chèque ou espèces 8 €+  frais timbre 1,40 €   pour un exemplaire avec votre nom et adresse. Une rencontre poétique est prévue à Paris. Je vous tiendrai informés de la date.

Véronique Lévy
1, promenade Venezia
78000 Versailles
06 22 69  67 68
levyveronique@laposte.net
 

Cliquer ici pour voir la couverture et le bon de commande de cet ouvrage, que vous trouverez aussi, avec un extrait de "La petite voiture rouge", sous l'onglet Activités associatives et culturelles.

24 octobre 2016. Une triste nouvelle que m'apprend Pierre Martrenchar. Notre camarade Jean-Claude Hostein est décédé le 6 janvier 2016. Pierre Martrenchar et lui étaient camarades de classe à la taupe de Bordeaux. Nous adressons à sa famille nos condoléances attristées.

  24 octobre 2016. Information envoyée par notre p'tit maj Hubert Lévy-Lambert.

Chers amis des promos en 3 et apparentés,

J'ai le plaisir de vous inviter à venir chez Artcurial au 7 Rond-point des Champs Elysées les 18, 19 et 21 novembre de 11 h à 19 h pour voir les maquettes préparées par 13 grands artistes français et étrangers pour rendre hommage à François Arago (X 1803), qui seront vendues le 21 à 19 h 30 sous le marteau de Me François Tajan.

Le jury désignera le 18 le lauréat qui aura l'honneur de faire une statue monumentale d'Arago qui sera érigée le 7 juin dans le jardin de l'Observatoire, côté boulevard Arago, lors des cérémonies de célébration du 350ème anniversaire de l'Observatoire.

Vous pouvez jusqu'au 17 novembre voter pour le projet de votre choix en cliquant sur https://arsarago.polytechnique.org.

Vous trouverez sur la même page le lien pour apporter votre contribution à l'érection de la statue (reçu Cerfa).

Merci d'avance.

Hubert Lévy-Lambert (53), président d'Ars Arago

Cette lettre est envoyée à tous les membres du groupe 10Nplus3 par l'intermédiaire de Polytechnique.org.




  10 octobre 2016. Notre toujours jeune p'tit maj Hubert Lévy-Lambert, seul représentant de la promo 53 au grand magan du 8 octobre, m'autorise à placer sur notre site la belle photo ci-dessous. Merci cher Hubert!
Hubert
                                                          Lévy-Lambert
                                                          le 8 octobre
                                                          2016
Hubert Lévy-Lambert devant le panneau de l'association pour la réfection de la statue d'Arago qu'il a fondée
le 8 octobre 2016



7 octobre 2016. Une belle photo envoyée par Hubert Lévy-Lambert.
Hubert
                                                          Lévy-Lambert
                                                          et Gabriela
                                                          Hoinic

Hubert Lévy-Lambert et Gabriela Hodinic, la jeune camarade parrainée par notre promotion

Retour en haut de la page Afficher le contenu des pages Actualités précédentes
Retour à la page d'accueil