Accueil Actualités Itinéraires Vie à l'École Réunions de promo Vie associative et culturelle Nous contacter
Album de promo Plaquette du quart de siècle Plaquette du mi-centenaire In memoriam

35


Michel PERREAU



Des bateaux, oui, j’en ai construit. Plusieurs dizaines, probablement plus d’une centaine. Des gros et des petits, des sous-marins et des bateaux qui volent, des cargos, des pétroliers, des paquebots, des aéroglisseurs, des 420, des frégates et des méthaniers. À cette énumération, on voit que les problèmes techniques sont nombreux et très différents. C’était cela la construction navale non étatique: des problèmes techniques difficiles, des problèmes humains aussi, des situations commerciales diverses et toujours des problèmes financiers.


Pendant 35 ans, je me suis battu pour que la construction navale survive en France, mais le combat a été perdu en 86. Puis il y a eu les combats d’arrière-garde, jusqu’en 98 où j’ai pris ma retraite. De tout cela il reste de bons et de mauvais souvenirs, peu d’amitiés professionnelles, le sentiment d’avoir fait son devoir et celui d’avoir perdu..


Côté privé, la vie est toujours bien remplie. Mariés en 57, Jacqueline et moi avons eu 6 enfants, nous attendons ces jours-ci la naissance du 25e petit enfant (sera-ce un 13e garçon ? ou une 13e fille ?). Notre raison de vivre nous l’avons trouvée naturellement dans notre foi catholique, elle nous a soutenu toute notre vie et c’est dans ce domaine que nous avons construit le plus solide. Par la grâce de Dieu, nos enfants ont fondé des foyers chrétiens qui s’efforcent de transmettre leur foi à leurs enfants. Nous avons eu la douleur d’accompagner vers la mort notre second enfant, à l’âge de 16 ans.


Nous avons participé à de nombreux mouvements catholiques et y avons noué de solides amitiés.

Notre maison de Toulon est toujours pleine, en vacances, de nos petits-enfants et, non content de jouer à l’hôtellerie chez nous, j’ai récemment accepté la responsabilité de l’Hôtellerie de la Sainte Baume où je me trouve dans un conseil d’administration avec trois évêques et un supérieur dominicain ! Si vous voulez passer nous voir, vous serez les bienvenus…

Page précédente Page suivante